Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /



Au depart : une imcompréhension totale de l'art dit "Contemporain", quasiment traduite par un sentiment de contestation. Je ne comprends pas et refuse de comprendre ces gens qui font n'importe quoi avec n'importe quoi, c'est ridicule...

Puis :
en visitant le palais des Papes en Avignon, je tombe sur une exposition. Ma vision se confirme et je commence à y trouver un intérêt : pourquoi ne pas se moquer de cet art?

Plus tard :
dans le cadre de mon travail, je réalise une fontaine en cuivre, laiton et plomb; méthodes à l'ancienne et respect des règles de l'art.

Idée! : Je range l'atelier, que faire des restes de découpe (lamelles de feuille de cuivre et laiton) et de mon lourd gabarit en plomb? Pourquoi ne pas les sauver de la poubelle? Ces chutes pourraient me servir à faire de l'art "rapide"! Aprés tout, ça ne doit pas etre compliqué, il n'y à pas de règle à ce jeu-là...


Naissance:
Je tord les chutes de cuivre et laiton, je les soude entres elles et les plante dans le plomb grâce à un clou.
 


20 minutes plus tard : je regarde ce résultat      lien:  Chute de l'art n°I "Réflexion"


30 minutes plus tard :
je l'observe encore ce résultat, car il me parle, il est là, à 1 mètre de moi et il me nargue en me disant: "eh oui, il ne faut pas juger car désomais tu m'aimes, tu as compris ce que je suis, ce que je représente, sorti directement de ton imagination je te pousse à la réflexion...!

"Réflexion" : sera le nom de cette oeuvre.

"Chute de l'art" :
sera le nom de la collection d'oeuvres ca j'utiliserai essentiellement des chutes pour les réaliser. Chacune d'entre elles sera numérotée en chiffre romains.


"Je suis tombé de haut, tout seul un soir, en essayant de faire chuter l'art..."

   
.Harold.                                      

Partager cette page

Repost 0
Published by